QUI SAIT DÉGUSTER NE BOIT PLUS JAMAIS DE VIN MAIS GOÛTE DES SECRETS
SALVADOR DALI



Si vous le souhaitez, vous pouvez rejoindre nos 11 913 fans de 72 nationalités différentes sur notre page Facebook. Vous y trouverez une galerie de photos plus complète.

Facebook/vinsurvingt.fr


Vinsurvingt.fr est parti d'un constat alarmant observé tout au long de mes expériences professionnels que ce soit à Bourgoin-Jallieu, Villefranche-sur-Saône, Marseille, Madiran, St Emilion, ou Chavanay : il y a en France environ 95% de gens qui aiment le vin mais le "craignent": peu rassurés en allant chez le caviste ou devant un sommelier, voyant un monde élitiste leur paraissant trop complexe, pas assez accessible. Devant cette problématique j'ai décidé de créer un site informatif pour accompagner les néophytes du vin, qu'ils puissent trouver en vinsurvingt.fr un monde rassurant, les aidant à apprendre pas à pas une de nos plus belles richesses : le vin. Ce site est destiné à tous les curieux, qu'ils soient particuliers ou professionnels.
Trois mots sont le leitmotiv du site : simplicité, accessibilité, contenu. L'idée est de rapprocher le vin, les domaines viticoles et les consommateurs. Il faut apprendre pas à pas et ne pas oublier que le vin est avant tout une histoire de goût.



Bonne visite les internautes :)

Le sens de l'odorat

     Il intervient non seulement dans l'étape purement olfactive mais aussi lors de la dégustation proprement dite. En effet, une bonne partie de ce que nous goûtons est en réalité "senti". Lorsque nous sommes enrhumés, boissons et aliments ont perdus leur goût.

 

     Le bulbe olfactif est l'organe qui confère à notre odorat une précision et une sensibilité remarquable. Situé dans la boîte crânienne, juste au dessus de la cavité nasale, il se prolonge de l'autre côté de l'os par une muqueuse mince et lisse, l'épithélium olfactif, recouvert  par une multitude de minuscules cils olfactifs. Ceux-ci captent les molécules aromatiques, qui sont à l'état gazeux, pour les transmettre ensuite au bulbe olfactif par l'intermédiaire du nerf olfactif.

Voie nasale et voie retronasale

 

      Les molécules aromatiques s'acheminent vers le bulbe olfactif par deux chemins: la voie nasale, qui passe directement par les narines quand nous inspirons, et la voie rétronasale, plus indirecte, qui relie la bouche au nez via la gorge lorsque nous expirons. C'est donc au moment de la dégustation pure que le dégustateur complète son analyse olfactive du vin en découvrant certains arômes non perceptibles directement par le nez. En effet, certains arômes, en raison de leur moindre qualité volatile, ont besoin d'être chauffés dans la bouche pour passer de leur état liquide à celui gazeux. A ce stade, saveurs et arômes se mêlent en se juxtaposant. Ce que nous reconnaissons comme le goût de fraise est en réalité l'odeur de fraise. Le goût est donc une somme de sensation tant olfactives (les arômes) que gustatives (les saveurs), ce que traduit assez bien le terme de "flaveur".

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
www.vinsurvingt.fr - DSWeb - Partie Administration